shop-cart

Vous lisez: Le Guide

Le Guide

Ce qui suit est le guide détaillé pour la soumission d'une demande d'immigration au Manitoba. Il est important de le lire à plusieurs reprises pour bien assimiler. Il faut aussi parcourir la Foire Aux Questions car elle contient toutes les réponses aux questions les plus fréquentes.


NOTE IMPORTANTE : LE QUOTA DE DEMANDES DE VISITE EXPLORATOIRE AU MANITOBA A ÉTÉ ATTEINT POUR L’ANNÉE 2017. AUCUNE NOUVELLE DEMANDE NE SERA ACCEPTÉE AVANT 2018. NOUS VOUS INFORMERONS DÈS QUE LA PROCÉDURE REPRENDRA!


PROCÉDURE D’IMMIGRATION AU MANITOBA

Avant toute chose, voici les conditions pré-requises pour pouvoir postuler via cette procédure qui reste une des moins compliquées en termes de documents, de coût et de temps (2 ans avec les délais d’obtention du visa) :
• Être francophone (c’est-à-dire que vous parlez et écrivez en français sans grande difficulté et non pas être né dans un pays officiellement francophone)
• Avoir entre 21 et 49 ans
• Avoir un niveau terminale + un diplôme post-secondaire d’une année ou plus
• Avoir une expérience professionnelle cumulée (à temps plein) de deux ans au minimum, durant les 5 dernières années
• Avoir les minimas suivants à l’examen du TEF :
Compréhension écrite : 150/300
Compréhension orale : 180/360
Expression écrite : 225/450
Expression orale : 225/450
Je vous conseille d’ailleurs de vous inscrire au TEF au plus vite car c’est un document clé dans la procédure (voici un groupe où vous aurez tous les renseignements par rapport à cet examen https://www.facebook.com/groups/861642600636513 )
• Avoir obtenu au moins 60 points sur la grille d’auto-évaluation du Manitoba (vous la trouverez plus bas)
• Ne pas avoir de liens forts avec d’autres provinces comme des parents ou une expérience passée (cette condition n’est pas éliminatoire)
• Posséder les fonds d’établissement nécessaires selon le nombre de personnes dans votre foyer (en argent liquide déposé dans un compte, dans n’importe quelle monnaie). Les montants des fonds sont consultables sur ce lien
• Abandon de toute procédure d’immigration en cours dans une autre province (vous pouvez par contre avoir un profil Entrée Express)
• J’ajouterai aussi un niveau acceptable en anglais car il vous sera difficile de vous établir au Manitoba sans comprendre/parler anglais
A noter qu’il faudra aussi faire une visite exploratoire à Winnipeg et passer un entretien avec un agent d’immigration sur place. Vous trouverez ci-dessous les différentes étapes détaillées. Il faudra les respecter scrupuleusement si vous voulez éviter les pertes de temps ou des erreurs.

1- Contacter le CDEM, seul organisme habilité à traiter les demandes des francophones et les transmettre à la province. Pour cela il faut envoyer un e-mail à Mme Brigitte Léger et lui expliquer brièvement votre projet : bleger@cdem.com
Rien de bien formel. Présentez-vous et expliquez que la procédure vous intéresse et que vous avez besoin de plus de renseignements.

NOTE : cette étape est facultative. Nous vous conseillons de ne pas contacter Brigitte tant que la procédure est à l’arrêt

2- Dans sa réponse, elle vous demandera de lui transmettre les documents suivants :
– Votre CV et celui de votre conjoint
– Un formulaire faisant foi de lettre de motivation (pas encore disponible)
– Les résultats du TEF (pour le requérant principal seulement), y compris pour les ressortissants français et belges. Je vous conseille vivement de vous inscrire le plus rapidement possible à une session car les résultats sont délivrés un mois après la date de l’examen (voici un lien pour évaluer votre niveau afin de savoir quoi mettre sur la grille de points après obtention de l’attestation : http://www.immigratemanitoba.com/calcula…/tef_calculator.php )
– Un scan de vos diplômes (traduits s’ils ne sont ni en français ni en anglais). Aucune évaluation n’est demandée. Si vous avez le bac vous devez le joindre aussi
– Vos relevés de notes de toutes les années universitaires + celui du bac (ou les 3 relevés de notes de la terminale si vous n’avez pas le bac)
– Les preuves de l’expérience professionnelle durant les 5 dernières années pour vous-même et votre conjoint (sous forme d’attestations et de certificats de travail)
– Des preuves de fonds sous forme de relevé de compte ou une attestation de solde au nom d’un des époux et dans n’importe quelle monnaie, la conversion se faisant au taux bancaire officiel. Vous n’avez pas besoin de bloquer la somme sur votre compte, vous pouvez la déposer le jour-même et faire votre relevé. A noter qu’il faudra aussi déclarer vos crédits sur le plan d’établissement.
– Un plan d’établissement (à télécharger ici : http://www.immigratemanitoba.com/…/manitoba-canada-pcm-plan… ). Vous trouverez notre guide détaillant la façon de le remplir sur la page vidéos de notre site web
– Une auto évaluation (à télécharger ici : http://www.immigratemanitoba.com/…/manitoba-canada-immigrat… ) NB : sur la partie adaptabilité vous avez 20 points automatiquement grâce à cette procédure. Là aussi notre guide est disponible la page vidéos de notre site web
– Dans le cas échéant, la preuve d’abandon d’une procédure d’immigration dans une autre province, ou la preuve de rejet de votre candidature par la province

3- Après réception de votre dossier complet, le CDEM le transmet à la province qui fera une étude préliminaire. Vu la forte demande, les délais pour cette étapes se sont allongés. Prévoir au moins un an pour voir votre demande de visite exploratoire approuvée.
Brigitte vous recontactera par email dès que la province lui rend une réponse. Elle vous demandera quelle période vous intéresse pour la visite exploratoire. Elle devra confirmer la date avec la province avant l’accord définitif. Elle vous fournira aussi une lettre d’appui à déposer avec votre demande de visa (si vous en avez besoin).

4- Visite exploratoire (à vos frais, d’une durée d’une semaine minimum sans limitation de durée) : c’est à mes yeux l’étape la plus importante car on a l’occasion de se faire une idée sur la province et ses attraits. Pensez à bien vous organiser pour la visite car vous faites la majorité de votre programme tout seul. Vous aurez RDV avec Brigitte le premier jour et avec un agent de l’immigration le dernier jour ou un peu avant. Je vous conseillerai d’enrichir votre programme comme suit :
– Visite d’écoles (si vous avez des enfants)
– Visite d’agences d’emploi et d’immigration
– Visite d’entreprises pour avoir une idée sur votre domaine
– Visite d’agences immobilières pour avoir une idée sur les prix et les procédures
– Essayez de programmer un RDV avec un comptable pour vous renseigner sur le système fiscal manitobain (très important !)
– Visites touristiques, très importantes aussi car le centre-ville n’est pas très attrayant
Les gens sont très chaleureux au Manitoba, profitez-en au maximum !
L’entretien avec l’agent de l’immigration n’est pas du tout stressant. On vous mettra à l’aise et on vous demandera ce que vous avez vu et vécu pendant votre visite, ce que vous voulez faire en arrivant au Manitoba. À un moment l’entretien se fera en anglais pour que l’agent puisse avoir une idée sur votre niveau dans cette langue. Soyez à l’aise, soyez vous-même. Personne ne pourra vous conseiller sur votre discours. Vous aurez une réponse sur place ou quelques jours après. Dans 99.99% des cas elle est positive. Vous obtiendrez donc une invitation à faire votre déclaration d’intérêt.

5- Déclaration d’intérêt et extraction : A cette étape vous devrez créer un profil en ligne qui déterminera votre nombre de points. L’invitation à elle seule vous procure 500 points. Mais vous pouvez aussi avoir des points en plus selon vos liens avec d’autres provinces. La grille de points est à télécharger ici : http://www.immigratemanitoba.com/…/2015/04/MPNPRankingPoint… . Le nombre de points nécessaires varie selon les tirages, je ne pourrai donc pas vous dire combien vous devrez avoir pour être sûr d’être sélectionné mais en général, tous les candidats francophones sont sélectionnés au vu du nombre de points obtenus grâce à l’invitation de la province.
Votre profil est évalué selon 6 critères :
1- Maîtrise des langues principale et secondaire (max 125 points)
2- L’âge (max 75 points)
3- L’expérience professionnelle (max 175 points mais 100 points concernent les personnes ayant obtenu un permis d’exercer une profession réglementée)
4- Le niveau d’études (max 125 points)
5- L’adaptabilité (max 550 points mais il ne faudra pas ajouter les 50 points de l’immigration régionale)
6- L’évaluation des risques, où vous aurez des points défalqués si vous avez des liens avec d’autres provinces (études ou expérience professionnelle passée). A noter que les points défalqués sont cumulables si la section est différente. Exemple : si vous avez fait des études et travaillé au Québec vous aurez -200 points.
Les extractions sont -normalement- faites à des intervalles réguliers (chaque 3 à 4 semaines, vous trouverez l’historique des tirages ici : http://www.immigratemanitoba.com/eoi-draw-archive ). C’est donc assez court. De toute façon la patience doit être le maître mot dans toute procédure d’immigration

6- PCM : après l’extraction, vous serez invité à finaliser votre profil PCM. Vous devrez téléverser (uploader) vos documents sur le site du gouvernement (diplômes + relevés de notes, preuves d’expérience professionnelle, actes de naissance, acte de mariage, copie des passeports, copie du TEF, preuves de fonds avec une historique de 6 mois, plan d’établissement…) et vous acquitter des frais de traitement (500$ payables par carte bancaire uniquement).
Votre dossier sera étudié en 3 à 6 mois en moyenne. Vous pourrez suivre l’évolution sur le site jusqu’à vois la mention « évaluation finalisée ». À la fin du traitement, vous recevrez votre lettre d’approbation par email. A ce stade vous en aurez fini avec le volet provincial.

7- Dépôt du dossier de visa : après obtention de votre lettre d’approbation, vous pourrez envoyer votre dossier de résidence permanente à CIC. La durée du traitement diffère selon votre lieu de résidence et donc, du bureau qui traite votre dossier. La liste des documents nécessaires est disponible ici : http://www.cic.gc.ca/…/in…/demandes/prov-demande-trousse.asp
À noter que cette étape sert à vérifier vos antécédents judiciaires et votre état de santé. L’agent fédéral peut aussi vous demander des preuves d’emploi ainsi qu’une preuve de vos cotisations à la sécurité sociale. Gardez-vous donc de faire de fausses déclarations ou de présenter de fausses attestations de travail.
J’espère que ce guide vous aidera à mieux comprendre le processus d’immigration vers le Manitoba dans sa formule actuelle. Dans la section suivante vous trouverez la Foire Aux Questions.



voir les commentaires (1)

Marquer cet article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Une personne à répondu à “Le Guide”